Le meilleur pour ma santé

< RETOUR

Mémo sur la ménopause

Auteur : SABINE CHABBERT Journaliste Beauté et Santé
Date de publication : 19/09/2018
Tags : Santé Ménopause Traitements hormonal substitutif (THS)

  

Ce phénomène physiologique, qui survient dans la vie de toutes les femmes aux environs de la cinquantaine, occasionne divers troubles, qui peuvent déstabiliser plus ou moins fortement les corps et les esprits. Il suffit d’anticiper, avec le conseil de votre gynécologue, pour que ce passage se fasse en douceur et sans surprises.

10-menopause.jpg

Que se passe-t-il pour qu’un jour le mot Ménopause (du grec « meno » règles, et « pause », cessation) résonne singulièrement aux oreilles des femmes ? Tout simplement la constatation de règles irrégulières, dues au ralentissement de la production des hormones essentielles à la reproduction : l’œstrogène et la progestérone. Les ovaires faisaient parfaitement le travail depuis la puberté et soudainement, nous voilà pré-ménopausées, pour une période qui peut durer quelques années et occasionner divers dérèglements. Selon les femmes, cela peut survenir après 40 ans, ou plus tardivement, après 50 ans, avec des similitudes d’âge d’une génération à l’autre, tel un facteur héréditaire. Cela peut être également dû à un traitement (chimio ou radiothérapie). Et lorsque ces aménorrhées (absence de menstruations) se prolongent régulièrement au fil des mois et durent plus d’un an en continue, alors la ménopause est installée. Un test permet de confirmer ce diagnostic et pour celles sous traitement contraceptif, de décider ou non de son utilité.

 

 Les symptômes annonciateurs

· Règles irrégulières ou absentes pendant quelques mois

· Bouffées de chaleur et suées nocturnes

· Insomnies

· Sécheresse vaginale, rapports sexuels douloureux

· Manque de tonus

· Perte de cheveux et teint terne 

· Douleurs musculaires

· Prise de poids

· Incontinence et infections urinaires à répétition... 

La liste est longue et comptabilise aussi des modifications de l’humeur, de la concentration et des poussées d’anxiété. Lorsque la ménopause est installée, d’autres problèmes peuvent surgir et nécessiter un suivi sérieux (ostéoporose, troubles cardio-vasculaires). 

Les traitements pour la ménopause

C’est avec votre gynécologue et parfois avec un endocrinologue, que vous devez échanger sur la ménopause et les moyens de soulager ses perturbations au quotidien. 

Le traitement hormonal substitutif (THS), par l’apport au quotidien d’œstrogène et de progestérone, permet de rétablir l’équilibre hormonal et d’éviter globalement tous ces troubles. 

Des traitements alternatifs ciblés existent aussi pour chacun des symptômes évoqués plus haut (phytothérapie, acupuncture, homéopathie, kinésithérapie, relaxation...). C’est avec votre médecin que vous devez évoquer ces différentes options, pour ne pas vous aventurer vers des solutions inadaptées. Enfin, vous pouvez demander conseil à votre pharmacien, qui pourra vous indiquer des produits doux et inoffensifs contre l’insomnie, la sécheresse vaginale, l’absence d’énergie et vous aider à vivre pleinement et sereinement votre ménopause.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies
qui nous permettent de vous proposer un contenu personnalisé. Conformément à votre réglage “Do Not Track” nous n’utiliserons pas Google Analytics pour réaliser des statistiques de visites Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.